LE MÉTIER DE

TAPISSIER - DÉCORATEUR

 

1) UN PEU D'HISTOIRE

L'agencement de leur intérieur a préoccupé les hommes depuis la plus haute Antiquité. Si l'on excepte la préhistoire, bien qu'il faille ne pas négliger, les peintures rupestres à chaque époque sont venues s'ajouter de nouveaux éléments, qui apportaient une plus-value esthétique à des objets initialement conçus pour un rôle strictement fonctionnel.

Les origines du métier remontent à 1292 et les premiers règlements, dans le cadre de corporations, date de 1295. On distinguait les tapissiers sarrazinois, qui tissaient des tapis d'inspirations orientales et les courtepointiers et crépiniers qui travaillaient les étoffes posaient les tentures et recouvraient les sièges.

Indissociable du confort et de l'embellissement de la maison au fil des siècles, le métier de tapissier a été reconnu de la manière la plus formelle, on pourrait même dire anobli, sous le règne de Louis XV, où les éminents membres de la corporation avaient l'insigne honneur de porter l'épée.

Le métier devait franchir un autre pas avec l'invention du ressort qui conféra au siège rembourré plus de confort. L'ermite de Ferney fit la gloire du fauteuil Voltaire : il y eut la gondole, le crapaud, le confident. S'asseoir devenait un art !

 

2) ÊTRE TAPISSIER DÉCORATEUR AUJOURD'HUI

Le métier de tapissier-décorateur relève des métiers d'arts et se distingue fondamentalement des autres filières artisanales : forte implication en faveur de la culture par la restauration et la conservation du patrimoine, par une image authentique et qualitative, par un mode de production essentiellement manuel.

Metteur en scène de tissus, le tapissier décorateur exerce, en fait, plusieurs activités :

  • Il procède à la conception et à la garniture de sièges : chaises, canapés, fauteuils, pouf et banquettes ;
  • Il conçoit et réalise des décors de fenêtres dans toutes ses variantes doubles rideaux, voilages, stores bouillonnés, stores "bateau", avec pose de la tringlerie ;
  • Il pose la tenture murale, la vraie, celle qui est tendue et non collée ;
  • Il fabrique toute la literie : sommiers, matelas, couverture piquée, jeté de lit coussins décoratifs ;
  • Il est spécialiste de la pose de stores vénitiens et californiens pour la protection solaire, intérieure ou extérieure.

Le tapissier ne fait pas de travail en série: il travaille sur mesure, à la demande, chaque pièce est originale. Sa connaissance des principes de la couleur lui permet de réaliser des accords et des harmonies parfaites. Le tapissier connaît les matières, les différents types d'étoffes et leur usage déterminé et les principaux styles en ameublement.

Le souci esthétique, la création, la restauration, la réponse aux questions les plus complexes, la beauté, l'originalité et quelquefois l'exceptionnel, voilà le pain quotidien du tapissier décorateur.